Des Anonymous attaquent Freedom Hosting II, principal hébergeur sur le Dark Web

Un groupe de hackers se revendiquant du collectif Anonymous a défacé plus de 10 000 sites Web en « .onion », récupérant au passage une énorme base de données. De nombreux sites touchés relayaient des contenus pédopornographiques. 

Coup de filet sur le dark web ! Il a été mené par certains hackers se réclamant du groupe Anonymous. En fin de semaine dernière, ils ont attaqué l’hébergeur Freedom Hosting II, qui gère entre 15 et 20% des sites hébergés sur le dark web. Cela représente 10 613 sites Web en « .onion » exactement, accessibles via Tor, qui ont tous été défacés. Les utilisateurs ont eu droit au message suivant :

Freedom Hosting II est bien connu sur le dark web, puisqu’il fournit notamment un service gratuit permettant de créer un site rapidement. Le FBI avait déjà mené une attaque contre l’hébergeur, qui avait par la suite mué en version « II ».

Dans leur message, les hackers expliquent que c’est principalement parce que Freedom Hosting II héberge sans censure des contenus pédopornographiques qu’ils ont agi de la sorte. Ils affirment même que plus de 50% des contenus trouvés avaient rapport avec de la pédopornographie.

source : linformaticien

Des Anonymous attaquent Freedom Hosting II, principal hébergeur sur le Dark Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *